LES TERREURS NOCTURNES

 

Très spectaculaires pour les parents, les terreurs nocturnes sont sans danger pour l’enfant.

Elles surviennent en général durant les premières heures de la nuit, pendant une période de sommeil profond. La transition vers le sommeil paradoxal (celui des rêves), s’articule quelquefois mal, et c’est l’apparition de la terreur nocturne.

Elles concernent le plus souvent les enfants de moins de quatre ans, et 40% des enfants de moins de six ans.

L’enfant peut : crier, hurler, sembler terrifié, avoir les yeux grands ouverts, mais endormi, avoir un discours qui n’a aucun sens, être agité, en sueur, être agressif, ne pas supporter qu’on le touche ni qu’on le tienne.

Les causes possibles : une grande fatigue, des changements dans son quotidien qui le rendent anxieux, un changement au niveau du sommeil dû à l’arrêt des siestes etc.

Le neurofeedback dynamique méthode Neuroptimal® peut venir aider l’enfant à passer de meilleures nuits, plus paisibles.

En effet, l’entraînement cérébral et de ce fait une meilleure régulation du cerveau permet une meilleure gestion du sommeil et un apaisement global.