07 72 14 39 27

 

Et si vous pouviez mieux gérer vos émotions ?

Nous sommes des êtres d’émotions.

Lorsque vous faites le bilan de votre journée, arrivez-vous à vous souvenir de toutes les émotions qui vous ont traversé ces douze dernières heures ?

Sûrement des dizaines d’émotions dans la journée selon les événements vécus : la joie d’une bonne nouvelle, la peur de ne pas réussir quelque chose, la tristesse que quelque chose ne se passe pas comme vous voudriez, la colère quand l’automobiliste vous a fait une queue de poisson, la surprise, le dégoût lorsque votre interlocuteur vous raconte une anecdote en complet désaccord avec vos valeurs, et beaucoup de nuances qui caractérisent ces émotions.

 

Qu’est-ce qu’une émotion ?

Paul Ekman est l’un des pionniers dans l’étude des émotions et leur relation aux expressions faciales Il a d’ailleurs participé en tant qu’intervenant sur la série “Lie to Me”. Il définit l’émotion comme “l’état de conscience, agréable ou pénible, concomitant à des modifications organiques brusques d’origine interne ou externe.”

Ces émotions sont donc des manifestations physiques et psychiques dues à des évènements internes ou externes et qui sont là pour nous envoyer des messages sur notre état.

 

Les différentes émotions :

La joie :  émotion agréable ou sentiment de satisfaction / plaisir, qu’éprouve un individu au moment où une de ses aspirations, ou un de ses désirs vient à être satisfait d’une manière réelle ou imaginaire.

La tristesse : douleur émotionnelle associée, ou caractérisée par des sentiments de désavantages, à une perte, au désespoir ou au chagrin. Un individu triste fait face à un état léthargique et se replie face aux autres. Le pleur est souvent une indication de la tristesse.

La peur : émotion ressentie généralement en présence ou dans la perspective d’un danger ou d’une menace.

La colère :  émotion secondaire, liée à une blessure physique ou mentale, un manque, une frustration et se caractérise généralement par une réaction vive entraînant des manifestations physiques ou psychologiques de la part de la personne concernée, celle-ci pouvant cependant être contenue, voire dissimulée.

Le dégoût : émotion de base éprouvée par une personne confrontée à ce dont elle n’a pas le goût et/ou qu’elle rejette instinctivement ou culturellement avec une certaine violence, instinctivement pour se protéger.

La surprise : émotion provoquée par une information ou un événement inattendu. Elle est généralement de courte durée, puis finit par s’estomper et quelquefois laisser place à une autre émotion comme la peur, la colère, la joie…

 

L’idéal évidemment dans la vie est de réussir à bien gérer ses émotions, de ne pas se laisser déborder.

Pour apprendre à cohabiter avec, l’élément fondamental est de les accueillir avec bienveillance et d’accepter le message qu’elles veulent faire passer.

Les émotions, aussi désagréables qu’elles puissent être, sont là pour nous informer sur notre état interne.

Une fois accueillies et acceptées, on pourra ensuite prendre le recul nécessaire pour identifier le besoin en cause.

Ce n’est pas toujours évident cela dit.

 

Le neurofeedback dynamique pour mieux gérer ses émotions

Le neurofeedback dynamique est une méthode qui peut permettre, en aidant le cerveau à mieux se réguler, de mieux réguler également ses émotions et comportements face aux situations.

Ainsi une personne sensible restera sensible mais ne se mettra plus à pleurer aussi facilement. Une personne qui s’énerve vite verra son seuil de tolérance s’élever et ne plus se mettre en colère à la moindre broutille.

Comme je vous le disais pour moi sur mon post Instagram relatif aux émotions, mon émotion désagréable un peu difficile à gérer c’est la peur.

Et vous, quelle est l’émotion qui déborde le plus souvent ? Peur, colère, tristesse ? et que faites-vous ensuite pour essayer de canaliser ? Répondez-moi sous le post relatif au sujet des émotions smile